La télémédecine : qu’est-ce que c’est ?

Avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la télémédecine s’est fortement déployée en France et notamment lors de la crise épidémique de la Covid-19.

La télémédecine permet un meilleur accès aux soins pour le patient sans que celui-ci n’ait à se déplacer.

Qu’est-ce que la télémédecine ?

La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance pour mettre en relation des patients ou des professionnels de santé. Elle est réalisée grâce aux consultations médicales vidéo qui permettent l’utilisation du distanciel pour la réalisation d’actes de téléconsultation.

Selon la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques), 69% des médecins généralistes de ville ont déjà pratiqué la médecine à distance.

De plus en plus de professionnels de santé s’y sont mis comme…

  • Les pédiatres,
  • Les psychiatres,
  • Les gynécologues,
  • Les dermatologues…

Côté patient, tous les âges sont concernés, mais surtout les jeunes citadins.

En octobre 2020, 500 000 téléconsultations par semaine ont été réalisées selon l’Assurance Maladie et ce chiffre n’a cessé d’augmenter.

Pourquoi faire de la téléassistance médicale ?

La télémédecine offre de nombreux avantages que ce soit pour le patient comme pour le professionnel de santé :

  1. L’accès aux soins est améliorée : en effet, les personnes qui, par exemple, ont besoin d’une prise en charge régulière peuvent consulter leur médecin, professionnel médical ou leur spécialiste avec plus de facilité et plus de rapidité.
  2. La télémédecine apporte une bonne solution pour les zones souffrant de déserts médicaux : les personnes qui n’ont pas la possibilité de se déplacer, ou qui ne disposent pas d’un médecin proche de chez eux, peuvent utiliser la consultation à distance. Ainsi, avec ce service, chaque français dispose d’un accès aux soins.
  3. Finis les salles d’attente ! Plus besoin d’attendre plusieurs dizaines de minutes dans une salle d’attente où les bactéries et autres virus peuvent facilement circuler… Dans le contexte particulier de crise sanitaire de la Covid-19, la télémédecine est un moyen efficace pour réduire les risques de contamination dans les salles d’attente des praticiens et donc réduire les risques pour les patients comme pour les médecins.
  4. Renouveler une ordonnance médicale : plus besoin de se déplacer pour obtenir un simple renouvellement d’une ordonnance !
  5. Obtenir des conseils médicaux plus rapidement.

Quels sont les actes de télémédecine ?

La loi HPST, portant sur la réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, définit cinq actes médicaux de télémédecine :

  1. La téléconsultation, ou consultation à distance, entre un médecin et un patient. Tout médecin peut effectuer une telle consultation et le tarif est identique à celui d’une consultation en présentiel.
  2. La téléexpertise : il s’agit d’un échange entre deux ou plusieurs médecins travaillant ensemble pour poser un diagnostic concernant un patient. Elle permet d’obtenir plus rapidement l’avis d’un spécialiste et réduit ainsi les délais de prise en charge.
  3. La télésurveillance médicale : le médecin surveille à distance l’évolution clinique d’un patient grâce à des données recueillies soit par le patient soit par un professionnel de santé.
  4. La téléassistance : un médecin assiste à distance un autre professionnel de santé durant un acte médical voire chirurgical.
  5. La régulation : il s’agit de la réponse médicale donnée par le SAMU (15).

Qui utilise la téléconsultation ?

Environ 53% des personnes ayant recours à la téléconsultation sont des femmes. Près d’un tiers des patients a entre 35 et 49 ans.

Plus de 25% des personnes âgées de plus de 50 ans ont recours à la consultation à distance. 25% également des personnes ayant entre 25 et 35 ans utilisent la téléconsultation. Chez les jeunes de 18 à 25 ans, ils sont environ 16%.

Il a aussi été montré que plus de 60% des patients en téléconsultation ont au moins un enfant de moins de 18 ans et utilisent ce service pour leurs enfants.

Au niveau géographique, la téléconsultation est assez répandue sur l’ensemble du territoire français.

Comment fonctionne la téléconsultation ?

Une téléconsultation est réalisée avec le médecin téléconsultant après avoir pris un rendez-vous en ligne.

Avant la consultation, le médecin envoie par e-mail un lien au patient pour que ce dernier puisse se connecter à l’heure prévue du rendez-vous sur un site ou une application depuis un ordinateur ou une tablette. Bien évidemment, il faut que l’appareil du patient dispose d’une webcam et d’une bonne connexion à Internet.

Lorsque le médecin a besoin de plus de données cliniques, il peut demander à son patient de se rendre dans un cabinet spécialement créé pour la téléconsultation. Ces cabinets se développent de plus en plus dans les maisons de santé ou les pharmacies et sont équipées pour répondre aux besoins du médecin (balance, tensiomètre, stéthoscope, etc).

À la fin de la consultation, le médecin rédige son compte-rendu, puis envoie ou non une ordonnance par voie postale ou par courrier électronique.

Concernant les modes de paiement, ils sont identiques à ceux d’une consultation standard en présentiel. De plus, comme la carte vitale ne peut être lue à distance, il faudra fournir une feuille de soin pour être remboursé par la sécurité sociale…

Télémédecine : suivre une formation professionnelle avec Synergy Santé

Vous souhaitez suivre une formation professionnelle sur la télémédecine avec simulation sur mallette connectée avec un organisme de formation de santé ?

Synergy Santé répond à toutes vos demandes et vous propose la formation “Télémédecine : savoir mettre en œuvre ce nouvel acte de soin”.